Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Galette Goumeau Solo 1

 

 

Je vous avais promis une galette express ICI, voilà ma réponse : 

Le "goumeau", un gâteau rond et plat fait généralement d’une pâte briochée, nappée d’une garniture, genre flan.

      Ce sera donc une version très simplifiée que je vous présente, puisque contrairement à celle de l’année dernière, point de pâte levée ou briochée, mais uniquement le goumeau en guise de galette.

 

Pour la petite histoire : 

Comme pour beaucoup de spécialités régionales, le goumeau varie selon les villes, les pâtissiers et les familles.

Cette galette briochée de Besançon apparaissait à l’occasion de la Pâques, ou lors de fêtes patronales. Elle permettait aussi de tirer les rois pour célébrer l’Epiphanie. Ce jour-là, les mages Gaspard, Melchior et Balthazar étaient venus honorer Jésus, lui offrant l’or, l’encens et la myrrhe…

Si la plus ancienne évocation de "galette des rois" remonte à 1311, les habitants de Besançon défendent une autre thèse : au XIe siècle, les chanoines bisontins tiraient au sort leur futur "supérieur" en dissimulant une piécette d’argent dans un pain. Cette pratique se généralisant dans d’autres chapitres, le pain se transformera en brioche, en beignets. Plus tard viendra la tradition de l’enfant placé sous la table désignant le convive à qui la part découpée doit revenir…

Afin de conférer un aspect festif à cette galette, on se mit à l’agrémenter de ce "goumeau" : mélange d’œuf, de crème et de farine aromatisé à l’eau de fleur d’oranger. Chaque famille possédait sa recette, mais la différence résultait surtout de la base choisie : pâte feuilletée, sablée, brisée ou pâte à pain.

Quant au goumeau, goumau, commeau, kemeau, gomeau, le terme provient de "gomer" signifiant "tremper dans un liquide". Ce goumeau contenait parfois du riz, de la semoule, de la citrouille, des fruits, de la confiture… Le nom et la composition de cette galette pouvaient ainsi varier d’une région comtoise à l’autre.

Aujourd’hui se reconnaissent essentiellement la galette de goumeau bisontine en pâte briochée nappée d’une pâte à choux additionnée de crème à déguster tiède et qui est rituelle pour l’Épiphanie, et, par ailleurs, le gâteau de ménage, ou galette comtoise, en pâte briochée riche en beurre, nappée d’une préparation sucrée ou à la crème.

 

Source : Keldelice

 

 

Galette Goumeau Duo 1  Galette Goumeau Duo 2

 

 

Base

 

3 oeufs

80 g de beurre

2 belles càs de crème fraîche épaisse

125 g de farine

1/4 de litre de lait

1 sachet de sucre vanillé

120 g de sucre en poudre

3 càs de fleur d'oranger

Sucre cassonade

 

 

Galette Goumeau Solo 2

 

 

Préparation

 

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre à feu doux.

Ajouter ensuite le lait, la crème épaisse, le sucre en poudre, le sucre vanillé et la fleur d'oranger.

Mélanger le tout sur feu doux, puis incorporer la farine tamisée.

 

 

Galette Goumeau Duo 10  Galette Goumeau Duo 20

 

 

Remuer sans cesse jusqu'à obtention d'une pâte qui se décolle facilement du bord de la casserole.

Hors du feu, ajouter les oeufs un à un en prenant de soin de bien remuer à chaque fois.

Verser dans un moule à savarin (pour ma part, mais vous pouvez également utiliser une plaque ou un moule à tarte).

Saupoudrer de cassonade et enfourner pour 30 minutes.

 

 

Galette Goumeau Duo 100  Galette Goumeau Duo 200

      Merci Delice-Yeux ou encore CC-Cuisine

 

Verdict : plus simple comme galette, il n'y a pas ! et de rajouter que le plaisir que procure sa dégustation est à l'opposé de sa simplicité : c'est absolument délicieux !

Je ne peux que vous la conseiller :)

 

 

 

Tag(s) : #Dessert