Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brioches sans beurre (à l’Avocat) fourrées à la Confiture de Mûres Sauvages

Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses.
-Franklin Roosvelt

Avocat et Mûres Sauvages...

Sans ironie, je découvre à l'instant la nouvelle recette de Sandrine ! Et pour celles et ceux qui ont suivi notre "actu" ces dernières semaines, je leur dis encore bravo et merci pour avoir exprimé votre opinion et avec autant de franchise.

C'est encore moi, Michel, et je soutiens clairement ceci :

"Comment peut-on ne pas vous aimer... Vous êtes des êtres sensibiles et formidables. Je ne connaissais pas grand chose de vous et vos mots étaient si pertinents et réconfortants pour Sandy, et pour moi-même, au point que certains ont fait chavirer mon coeur. 

Alors faisons place aux bonnes choses à nouveau ici, et pour le reste, je m'en occupe sérieusement. 

Bonne fin de vacances."

 

Je rejoins Michel pour vous remercier du fond du coeur d'avoir été présents ! On dit qu’une femme silencieuse est une femme fâchée ! J’ai suffisamment été silencieuse ces dernières semaines...

Maintenant je rêve... je rêve d'une bonne brioche où l'avocat aura substitué la place à la matière grasse d'origine animale, j'ai nommé le beurre ! Une brioche saine et généreuse où se cache en son sein, une délicieuse confiture de mûres sauvages faite maison !

Sandy, de retour avec cette délicieuse brioche !

 

Ingrédients pour la confiture de Mûres Sauvages
 

Pour 1 Kg de mûres sauvages
800 g de sucre cristallisé

 

Ingrédients pour la Brioche à l’Avocat et sans beurre
 

1 gros avocat bien mûr
60 g de sucre
300 g de farine (et plus lors de la fabrication des boules de brioche)
1 sachet entier de levure de boulanger
5 cl de lait
1 œuf
 

veb de leyre et dailleurs
Brioches sans beurre (à l’Avocat) fourrées à la Confiture de Mûres Sauvages

Préparation de la confiture de Mûres Sauvages
 

Passer rapidement les mûres sous l’eau. Les verser dans une casserole à fond épais avec un peu d’eau et porter à ébullition pendant 6 minutes. Ajouter alors le sucre, remuer pour bien faire dissoudre, puis cuire le tout pendant environ 15 minutes.

Faire le test de la petite cuillère à café dans une assiette. Si la confiture se fige, elle est cuite.

Mettre en pots lavés et stérilisés préalablement, les disposer à l’envers jusqu’à complet refroidissement.
 

Brioches sans beurre (à l’Avocat) fourrées à la Confiture de Mûres Sauvages

Préparation de la brioche à l'Avocat sans beurre
 

Oter le noyau de l’avocat, recueillir la chair et l’écraser.
Dans un grand saladier, mélanger la farine, le sucre et la levure boulangère. Puis verser le lait tiède et l'oeuf battu. Enfin, ajouter la chair d’avocat. Pétrir le tout pendant 15 minutes jusqu'à obtenir une pâte élastique et souple.

Filmer votre saladier et le recouvrir d'un torchon. Laisser lever pendant 1 heure jusqu'à ce que la pâte double de volume.
 

Brioches sans beurre (à l’Avocat) fourrées à la Confiture de Mûres Sauvages

Passé ce délai, dégazer votre pâte. Bien fariner les mains et le plan de travail. Etaler la pâte sur environ 1,5 cm d’épaisseur, puis avec un emporte-pièce (ou un verre, un bol, …) découper des formes de 8 à 10 cm de diamètre.
Toujours bien fariner les mains et le plan de travail si nécessaire (la pâte peut avoir tendance à coller, ce n’est pas grave).
Déposer au centre de chaque cercle une bonne cuillerée de confiture de mûres sauvages, puis refermer le cercle en soudant fermement les extrémités ramenées ensemble.
Déposer les petites brioches sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Couvrir d’un linge et laisser reposer 45 mn.
Préchauffer le four à 170°C.
 

Brioches sans beurre (à l’Avocat) fourrées à la Confiture de Mûres Sauvages

Lorsque les brioches ont bien levé, passer la dorure (1 œuf + 1 pincée de sel, ou 1 jaune d’œuf + 1 càs de lait, ou tout simplement du lait) avec un pinceau, puis enfourner pour environ 15 mn. Surveiller la cuisson et la coloration.
Laisser tiédir, puis saupoudrer de sucre glace. 

 

Petite leçon de botanique

Qu’elle soit issue du mûrier ou de la ronce, la mûre se caractérise par sa richesse en minéraux et sa faible valeur énergétique. La mûre sauvage est issue de la ronce. Elle est plus petite et moins charnue que la mûre du mûrier. Son goût est moins sucré, mais elle a une saveur acidulée très prononcée qui se rapproche beaucoup de celle de la framboise. Très appréciée des enfants qui aiment la cueillir sur les chemins de campagne et en forêt où elle pousse, elle se prête à de nombreuses préparations.
 

Caractéristiques nutritionnelles

La mûre est un fruit faiblement énergétique, moins de 50 kcal aux 100 g. Sa teneur en glucides est inférieure à 10 %. Ce fruit convient donc aux personnes en surpoids ou diabétiques…

La mûre sauvage est particulièrement riche en fibres : 100 g représentent 25 % de l’apport quotidien conseillé.

Elle fournit un cocktail de minéraux et d’oligoéléments, en particulier du potassium, du magnésium, du calcium et du fer végétal. Elle a un effet alcalinisant dans l’organisme, bénéfique pour la santé osseuse.

La mûre apporte de nombreuses vitamines, C, E et B9 et du bêtacarotène (provitamine A). À noter : la mûre sauvage est globalement plus vitaminée que la mûre cultivée.

Ses pigments rouge foncé sont des anthocyanes, qui comptent parmi les polyphénols antioxydants protecteurs contre le vieillissement cellulaire prématuré.

Alors à bon entendeur, mangez des mûres oui, mais des mûres SAUVAGES !
Sources : Gâteau Gaga - on mange quoi
 

Tag(s) : #Dessert, #Bon à savoir...