Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chou-Fleur rôti et son Labneh maison

Une impression de déjà vu ? Oui, vous avez raison, le petit chou-fleur rôti a un peu fait sa ronde sur la blogosphère... Ohh certes pas autant que le gâteau magique ou encore le gâteau invisible, mais suffisement pour faire parler de lui et parvenir à m'intriguer :)

Le voilà donc mon petit chou, allongé de toute sa blanche rondeur dans ma corbeille, serti de ses grosses feuilles grasses et craquantes, prêt à prendre le bain !

Un bain ? Avec certitude, un bain M'dame, un bouillon pour être plus précise ! Parce que j'ai ouï dire que le dit chou-fleur, uniquement cuit au four, ne voulait pas toujours se laisser transpercer par une lame de part et d'autre au moment de son sacrifice sur l'autel, mais qu'il opposait bien souvent quelques résistances, gages de sa non parfaite cuisson !

Bref, j'ai opté pour une légère pré-cuisson dans un bouillon avec des épices :)

Nous l'avons dégusté avec un labneh fait maison, ce fromage frais typique du Moyen Orient, obtenu à partir de yaourt égoutté. J'ai d'ailleurs déniché un chouette article chez Christelle ici, elle en parle avec humour, amour et nous propose une déclinaison de petites boules de ce fromage avec plein de petites choses collées dessus ^^ Allez voir, c'est original !

 

Ingrédients pour le chou-fleur

1 petit chou-fleur
Un bouillon composé de :
10 cl huile d’olive
1/2 litre d’eau
Baies rouges en grains
Epices : sésame, sumac, cannelle, thym (ou autres selon ce que vous avez sous la main)
le jus d'1/2 citron jaune
sel et poivre au moulin

 

Ingrédients pour le labneh maison (à préparer la veille)

350 g de yaourt grec
1 bonne pincée de sel
1/4 de càc de jus de citron
3 càs d’huile d’olive de très bonne qualité
1 càs de za’atar (épices du Moyent Orient)
 

Chou-Fleur rôti et son Labneh maison

Préparation du Labneh maison
 

Dans un bol, mélanger le yaourt grec, le sel et le jus de citron. Bien mélanger. Verser la préparation sur une grande gaze stérile, la déposer dans une passoire au-dessus d’un saladier, puis couvrir complètement (faire un nœud).
Le faire égoutter au frais pendant 12 (ou 24 heures, selon la texture recherchée). En effet, Après 12 heures, le mélange au yaourt aura épaissi et donnera un labneh "normal" et crémeux, après 24 heures, il aura davantage épaissi et aura une consistance plus sèche, donc modelable.

Passé ce temps, retirer la gaze et transférer le labneh dans un bol de service, puis assaisonner avec de l’huile d’olive et des épices.

Il peut également se préparer avec du yaourt de brebis (recette d’origine !)

Là encore, ne jetez pas le petit-lait qui pourra servir à la confection de brioches, de pains, de pancakes, de crêpes !

 

Chou-Fleur rôti et son Labneh maison

Préparation du chou-fleur (chez moi en deux étapes)
 

Blanchir le chou-fleur dans un bouillon

Débarrasser le chou-fleur de ses feuilles, tailler la base de façon à ce qu’il tienne bien droit, le passer rapidement sous l’eau claire. Préparer le bouillon en mélangeant tous les ingrédients. Plonger le chou-fleur dans ce bouillon. Porter à ébullition durant environ 10 minutes tout en le retournant plusieurs fois. Préchauffer le four à 180°C.
L’égoutter. Préparer du papier sulfurisé.
 

Chou-Fleur rôti et son Labneh maison

Cuisson du chou-fleur au four
 

Déposer le chou-fleur dans un plat allant au four. L’arroser généreusement avec le bouillon épicé.
Bien couvrir avec le papier sulfurisé.
Cuire au four durant environ 45 mn à 180°C.

Servir chaud en plat unique avec le labneh maison. 
 

Chou-Fleur rôti et son Labneh maison

Avantage d’une pré-cuisson : temps de cuisson largement réduit (1H30-2H00 ramené à 45 mn !), et pas de chou-fleur mal cuit, comme l’avaient relevé plusieurs testeurs-blogueurs lors de la dégustation.

Inconvénient : la recette n’est plus aussi rapide à effectuer puisqu’il y a une petite étape supplémentaire à prévoir ! Elle n’en reste pas moins originale et savoureuse pour qui veut faire des économies d’énergie et tout de même se régaler !

Un plat donc idéalement à réaliser en automne, bien que le chou-fleur soit de saison en ce moment :) A vous de voir…
 

Et bientôt une recette pour le concours de LUCIE du blog "un week-end, une recette" qui se déroule ici ! Il s'agit de préparer à l'occasion des Un an de son blog, une recette sucrée ou salée contenant une ou plusieurs épices (parce qu'elle adore cela !). 

J'en parle ici car je viens de me rendre compte du nombre impressionnant d'épices présentes dans cette recette et qu'elle pourrait parfaitement convenir ! Mais comme je suis un bec sucré... 

... Lucie ça sera la prochaine recette ;-) 
 

Za'atar siginifie littéralement Thym d’où son nom de thym d’Alep. Il désigne également l'hysope en Palestine.
Au Maghreb le Za`tar désigne une variété d'origan (Origanum syriacum et Origanum vulgare), utilisé seul et sans autre mélange de plantes.
Il est d'usage alimentaire traditionnel en cuisine maghrébine, sur le pain, la pizza et dans les salades.
Le mélange d'épices comprend du thym (ou plus précisément une variété d’hysope), de l'origan, du calament des champs, de la sarriette, du sésame, du sumac,
de la marjolaine et, éventuellement, de l’anis vert, de la coriandre et du cumin. Comme pour tout mélange, les proportions sont variables d’un épicier à l’autre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zahtar

Tag(s) : #Plat principal