Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Péché mignon choco-noisettes, sarrasin et châtaigne ou comment allier la Corse à la Bretagne dans un gâteau trop moelleux !

Que diriez-vous d’une petite douceur chocolatée contrebalancée entre la Bretagne et la Corse ? La Bretagne par la présence de la farine de sarrasin et la Corse de par la farine de châtaignes. Viennent alors s’ajouter à cela de délicieuses noisettes moulues et l’équilibre parfait est atteint. Oh non pardon, j’oubliais l’essentiel : le chocolat ! Que ferais-je sans mon chocolat ?... Ingrédient suprême et indispensable, mon obsession, mon doudou, mon câlin, mon moment privilégié, mon quart d’heure égoïste, mon péché mignon… Je m’égare, je rêve oui ! d’un gros carreau de chocolat généreux, irrésistible, soyeux, fondant, précieux ! je m’égare vraiment pour de bon... il est de temps de revenir à la réalité et de vous dévoiler la recette de cette douceur que je partage avec vous aujourd’hui, petite merveille saine et gourmande dénichée chez "Mets Craquants" (merci Marine) !

Etant d’ores et déjà une version sans gluten, Cookismo nous a concocté en prime une version sans lactose ! C'est par ICI ! 
 

Péché mignon choco-noisettes, sarrasin et châtaigne ou comment allier la Corse à la Bretagne dans un gâteau trop moelleux !

Ingrédients pour un moule de 20 cm de diamètre
 

120 gr de chocolat noir pâtissier à 70% de cacao pour moi
50 gr de beurre
100 gr de fromage blanc
40 gr de poudre de noisettes
40 gr de farine de sarrasin
40 gr de farine de châtaigne
3 œufs
80 gr de sucre
 

Péché mignon choco-noisettes, sarrasin et châtaigne ou comment allier la Corse à la Bretagne dans un gâteau trop moelleux !

Préparation
 

Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le chocolat et le beurre. Après léger refroidissement, ajouter le fromage blanc.
Mélanger les farines : sarrasin, châtaigne et poudre de noisettes.

 

Péché mignon choco-noisettes, sarrasin et châtaigne ou comment allier la Corse à la Bretagne dans un gâteau trop moelleux !

Dans un récipient, battre au fouet électrique les œufs et le sucre durant environ 5 minutes jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et qu’il ait triplé de volume.
Incorporer le chocolat fondu puis le mélange de farines et poudre. Répartir dans un moule graissé, enfourner et cuire une vingtaine de minutes. 
Attention à ne pas trop le cuire sinon il sera sec !
 

Péché mignon choco-noisettes, sarrasin et châtaigne ou comment allier la Corse à la Bretagne dans un gâteau trop moelleux !

Laisser refroidir puis démouler. 
On peut saupoudrer de sucre glace et décorer de quelques copeaux de chocolat.

 

Et vous les marrons chauds, vous les préparez comment ?
En tout cas, de les revoir sur ces photos, me rappelle bien des souvenirs d'enfance, lorsque mon père, ma soeur et moi-même partions en forêt à la cueillette des "qui s'y frotte, s'y pique !"
Mais même pas peur, rien, ni personne ne pouvait empêcher ce trésor de finir dans nos corbeilles ! Munis de bâtons, nous dénichions sous les feuilles mortes et séchées au pieds des grands arbres les coques piquantes, puis nous les roulions sous nos épaisses chaussures pour faire s'échapper les fruits tant convoités. Il ne restait plus qu'à les ramasser et une fois rentrés, nous les préparions tout simplement grillées sur un vieux poêle à bois émaillé.
Ah cette odeur de marrons chauds grillés, de bois brûlé, et nos doigts qui les faisaient sauter d'une main à l'autre dans l'espoir de les refroidir rapidement !
Gourmande et impatiente déjà, j'étais :)
Sachez tirer les marrons du feu !

 

Préparer les châtaignes en plusieurs étapes

  1. Les tremper dans l’eau froide, puis retirer celles qui flottent, ce qui indique tout simplement qu’elles sont impropres à la consommation car creuses.
  2. Retirer la première peau à l’aide d’un couteau à lame courte (pour préserver les doigts :))
  3. Retirer la deuxième peau, appelée le tan, qui rendrait le goût de la châtaigne âpre ou amer. Comment procéder ? Au choix, soit au four, soit à l’eau bouillante.

Si vous optez pour le four, faites griller les châtaignes durant quelques minutes sur une plaque à 230°C. Lorsque la seconde peau se fissure, la détacher à l’aide d’un petit couteau.

Si vous optez pour une cuisson à l’eau, les plonger durant quelques minutes dans une casserole d’eau bouillante, puis laisser frémir quelques minutes avant de les éplucher.

Je ne vous cacherai pas que ce sont des étapes fastidieuses, mais quel bonheur et quelle récompense, le travail une fois bien accompli ! Les déguster encore chaudes, ou encore réaliser de délicieuses crèmes de marrons, purées, confitures, et surtout de sublimes gâteaux au chocolat fondant !

Vous trouverez tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la châtaigne dans le livre de LInda Louis intitulé "Châtaignes" ! évidemment... 

A venir prochainement une recette plus sage, une recette détox puisque tirée du livre de Marie Chioca intitulé "Mes recettes Détox super-gourmandes" !
Comme le dit si bien Marie "Y'a pas de mal à se faire du bien" :)
(Aux Editions Terre Vivante)

http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/247/alimentation/facile-et-bio/458-mes-recettes-detox-super-gourmandes.htm

Tag(s) : #Dessert